Mbongui #2 : Un échange axé sur les monnaies électroniques

Ce vendredi 14 Novembre 2014 Bob Carden Bouba, directeur de la banque électronique chez UBA a éclairé la lanterne de plus d’un, pendant son intervention au Mbongui ; Ce fut un moment d’échanges intenses axés sur les monnaies éléctroniques.

 

Il a commencé par demander aux participants de dire comment ils percevaient le thème avant d’entrer dans le vif du sujet.Ensuite il énonça les fonctions de la monnaie en précisant que seules les deux dernières étaient le plus utilisées.

 

«La monnaie remplie trois fonctions à savoir : celle de  l’unité de compte, celle de l’échange, et celle de la réserve .»

 

Puis il donna quelques caractéristiques de la monnaie électronique:

 

« la monnaie électronique est dématérialisée (contenu dans un support chargé de revenu) , virtuelle, et peut etre utilisée sans faire intervenir un compte bancaire»

 

ME et  banques centrales

Toutefois,  les banques centrales ont plusieurs raisons de s’intéresser à l’èvolution de la monnaie électronique  car son essort  pourrait entrainer  une inflation à leur niveau. Elles peuvent engendrer beaucoup de  risques securitaires et juridiques, c’est pourquoi seules les institutions de credit ont le droit d’en émettre.

 

« La monnaie electronique est un vecteur de developpement du prépayé ,c’est grâce à elles que le e-commerce a pu voir le jour. »

 

ME et bancarisation

Bien que necessitant moins de renseignement à fournir que lors de l’utilisation en ligne d’une carte bancaire ,ce type de monnaie  ne constitue en aucun cas  un frein à la bancarisation ; Au contraire elle participe à son développement  puisque celle-ci désigne l’utilisation des services financiers offerts par une banque .

 

« Le mobile banking quant-à lui est né de l’essort de la monnaie électronique ; Malheureusement pour l’heure, il n‘existe que deux structures capable de donner accès à ce service au Congo. »

 

Internet un frein à l’essor de la ME ?

Les transactions via monnaies électroniques necessitent une bonne connexion internet ce qui est une denrée rare dans notre pays. Après avoir fait une analyse de marché récente avec les participants, bob a ressorti le fait  qu’il existait plus de 300 millions de guichets électroniques Visa dans le monde. Cependant, il a aussi révélé qu’il y  en avait moins de 100  sur l’étendue du territoire congolais avec seulement  10 banques.

 

« Les transactions électroniques se limitent exclusivement à 5 millions au Congo »  

 

Le bitcoin

Le bitcoin quant-à lui n’est pas encore une monnaie reconnue officiellement, de ce fait ne circule pas dans tous les réseaux. Crée en 2009 par Satoshi Nakamoto qui jusqu’à aujourd’hui demeure un homme mystère, cependant voici quelques structures qui acceptent le bitcoin comme monnaie d’échange :

  • WordPress
  • le site communautaire Reddit
  • le site de stockage en ligne Mega, successeur de Megaupload
  • le géant Baidu (l’équivalent chinois de Google)

A la fin de la soirée, Bob a promi d’offrir des cartes visa rechargeables  à toutes les personnes ayant partcipé à l’événement. C’est avec le sourire que ces jeunes entrepreneurs ont reçu ce précieux cadeau car nombreux  n’avaient  pas la possibilité de faire des achats en ligne.

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publié.