Leadership transformationnel et entrepreneuriat


Ce 10 Decembre 2014 au Bantuhub, Marcel Soni-Kere a animé une soirée de l’entrepreneuriat sous le thème : « Leadership transformationnel et entrepreneuriat « . Il partagé quelques enseignement avec les participants dans le but de redresser leur trajectoire entrepreneuriale, car nombreux avançaient les yeux fermés ou encore à reculons.


soni kere animant une soirée de lentrepreneuriat au bantuhub sous le thème le leadership transformationnel

 

Leadership transformationnel

Il a invité l’auditoire à adopter le principe du  transformationnel car celui  inspire des nouveaux modes de vie et créè de nouveaux besoins.  Un leader transformationnel c’est quelqu’un qui s’appuie sur le changement, l’innovation. En effet, la rapidité d’innovation et la capacité d’occuper le marché sont plus récompensées que la création de valeur immediate.

 

 

Transformer son attitude

Quand on veut entreprendre, il faut tout d’abord apprivoiser son environnement pour étudier sa  culture économique, s’adapter, se transformer, et  s’ameliorer en permanence. La capacité d’adaptation est un outil formidable pour entreprendre ; Lorqu’un entrepreneur s’adapte à une situation donnée, il developpe en lui  une capacité qui le transformera: il s’agit de la résilience ; Tout est dans l’attitude.

 

« Soyez comme le lion, il ne mange que ce qu’il a tué ; Ne vous comporter  pas comme les hyènes qui attendent que les autres  fournissent l’effort pour se servir : Creez, Innovez ! »

 

La liberté d’entreprendre existe, c’est pourquoi il faut oser. Ce libre marché a une conséquence immédate : le mouvement d’aller retour. Il consiste en l’acquisition d’une expérience quelle qu’elle soit.

 

« C’est par l’expérience que progresse l’art et la science, mais le leadership aussi. »

 

 

Consommateur ou producteur ?

 Cependant l’on remarque que le congolais n’a pas l’attitude d’un producteur mais d’un consommateur. Cela explique pourquoi ils sont très peu à oser entreprendre. Pourtant nous avons tous le devoir de créer une chaine de  valeur pour susciter une dynamique.

En ayant fait un tour de table pour connaître les raisons de cette retiscence, la majorité des participants y a répondu en évoquant la peur de ne pas être à la hauteur à cause de la concurrence étrangère. Mais le speaker affirma qu’il ne fallait pas y avoir peur car la concurrence a du beau, elle pousse au progrès ; Il termina sa  présentation en énonçant ces citations très encourageantes

 

« Ne renoncez jamais à vos rêves, ameliorez les plûtot car seul est vaincu celui qui renonce. »

 

« Le courage c’est d’aller à l’idéal et comprendre le réel. » Jean JAURES

 

« Très souvent un changement de soi est plus nécessaire qu’un changement de situation » Théodore MONOD

 

Cliquez ici pour (re) voir les slides de cette présentation.