A la découverte de SOROM COLOR une startup dans l’audiovisuel


Ce mercredi 21 janvier 2015 au Bantuhub, Romaric ONIANGUE PDG de SOROM COLOR, anima un Startup Talks au cours duquel il évoqua les faits marquants de son parcours, sa philosophie et toute l’histoire de cette startup congolaise spécialisée dans la gestion d’image.


Le parcours… Passionné par le dessin depuis son jeune âge, Romaric ONIANGUE possède un parcours plutôt exceptionnel qui lui a valu son succès aujourd’hui. Après l’obtention de son baccalauréat, son souhait était de faire du design automobile, hélas cette formation coûtait bien trop cher à l’époque, et de ce fait il ne pu le réaliser. La suite son parcours académique fut répartit entre trois pays à savoir: le Congo, le Maroc et la France. A la fin de ses études, il débuta sa carrière en pencha son esprit vers l’infographie, et, amorça la première partie de son parcours artistique qui constituait essentiellement à la réalisation de montages-photos pour ses proches sans rien attendre en retour ; Il le faisait avec le cœur dit-il d’un ton serein, le visage garni de sourire.

«Quand on fait les choses par passion, on ne voit pas l’argent »

Aujourd’hui, en regardant ces même réalisations, on constate tous que ce regard d’admirateur s’est transformé! On ne se contente plus de si peu, les techniques ont évolué, l’on devient de plus en plus exigeant au fil des jours. Cela lui prit certes assez de temps, mais ça ne l’a pas empêché de développer ses performances dans ce domaine. « Mon Parcours artistique est l’une des parties les plus importantes de ma vie» affirme Romaric, toujours plein de détermination. Par la suite il mit sur pied une ligne de vêtements dont la customisation, la vente ne s’effectuait que via internet, et la distribution uniquement en France, aux USA et au Maghreb. C’était le début de la deuxième partie de son parcours artistique, passant du simple passe temps à une activité à but lucratif. Pour élargir ses horizons, il lui fallait plus de pub ; C’est grâce à la collaboration de ses proches qu’il y parvint, en les demandant de poser pour lui en portant sa marque. Les photo étaient ensuite postées sur internet, à l’époque de skyrock , pour faire du virtual marketing. Parmi les premières célébrités à y participer il cita Bana C4 , Passi, RCFA, et milca. Au fil du temps, la popularité de sa marque prit de l’ampleur ; La demande devenant de plus en plus grande, au point où, seul Romaric ne pouvait plus la satisfaire: il lui fallait plus de main d’œuvre. C’est ainsi qu’il constitua sa première équipe. Il designait des vêtements certes, concevait des affiches mais il n’était pas photographe. Il faisait appel à des photographes pour réaliser des poses de son choix, mais parfois le résultat était loin d’être ce qu’il attendait, c’est pourquoi il décida de devenir lui même photographe parce qu’il était le seul à pouvoir capturer ce qu’il voulait. Les efforts furent réunis, et le voilà qui acheta son premier appareil photo professionnel, d’une valeur d’un million de FCFA mettant ainsi son père en rogne, ne comprenant pas à l’époque l’enjeu d’une telle dépense . Fort heureusement, il parvint à lui faire comprendre que ce bijou lui permettrait de capturer des images exceptionnelles, capables d’être manipulées sans aucun soucis de qualité. C’était la troisième partie de son parcours artistique, Romaric l’infographe devint photographe et créa alors « SOROM-COLOR ».   La petite histoire … C’est une agence de communication globale spécialisée dans la gestion d’image, la production et l’événementiel.

Ce nom émane tout simplement de l’association de ses initiales dans un ordre assez spécial : STEPHEN ONIANGUE ROMARIC ,il affirme avoir ajouté le mot COLOR car c’est ce qui le caractérise le mieux. Il aime la couleur, il la manipule dans tous ses états, du réel au virtuel. SOROM COLOR est avant tout sa vie, son état d’âme, son terrain, sa passion, avant d’être une société.

La source de son financement … Un jour, un homme tomba sur la photo de ses T Shirt par hasard sur internet, et le contacta pour lui demander de concevoir des maquettes de T shirt puis de pagnes pour son association. Il fut éblouit de satisfaction en voyant la qualité du travail, de ce fait, demanda à Romaric d’évaluer sa prestation, ce qui fut fait, et il le paya. A partir de là, il eu assez de fonds réunis pour faire naitre sa startup officiellement en 2011. D’autre part, un membre de sa famille possédait du matériel neuf qu’il n’utilisait pas, Il le proposa de les utiliser pour mettre sur pied sa #Startup afin qu’il trouvent ensuite un terrain d’entente pour le remboursement. Romaric n’hésita pas à bondir sur les occasions qui se présentaient à lui pour concrétiser son rêve ; C’est pourquoi, en tant que prédécesseur, il se mit alors à donné des conseils aux participants, eux qui veulent se lancer dans le monde de l’entreprenariat.   Soyez différents … « Il faut créer de la valeur ajouté, soyez différents, sortez de l’ordinaire si vous voulez que la valeur de votre travail soit reconnue.» « La réussite va de paire avec la capacité qu’a chacun de nous à se développer soi même, soyez différents, faites ce que vous aimez faire et faites le bien » « Si vous ne développez pas vos dons, personne ne le fera à votre place, investir c’est planter et récolter, Mais soyez toujours différents pour vous faire remarquer et sortir de la mêlée » « Si vous n’osez pas, sachez que la réponse à votre question sera toujours non! soyez différents, osez ! » « Le karma obéit au principe de la cause et de l’effet, nous sommes tous responsables de nos actes, soyez différents, cultivez le bien car le karma a le même principe que l’effet boomerang » « Chacun est maitre de son avenir  » , soyez différents choisissez vous même le cours de votre vie en travaillant avec votre cœur de façon honnête » Ainsi, par ces mots, Romaric termina sa présentation, laissant place à la séance des questions/réponses puis celle de la célèbre photo de famille.   Ils ont cru en lui, voila pourquoi il est devenu ce qu’il est aujourd’hui! On a tous besoin du soutient pour braver les obstacles du monde de l’entrepreneuriat. A défaut de nos prôches, déployons nous en réseau pour y parvenir.

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publié.