Comment choisir ses collaborateurs et créer une équipe cohérente


Guili TSOUMOU, DARH à la SNPC Distribution a animé ce mercredi 14 Janvier 2015 au Bantuhub une soirée de l’entreprenariat sous le thème : « Comment choisir ses collaborateurs et créer une équipe cohérente ? » dans le but de permettre aux participants de savoir comment trouver la perle rare dans un tas de boue.


Guila tsoumou animant la soiré de lentrepreneurait sous le thème comment choisir ses collaborateur et créer une équipe cohérenteau Bantuhub

 

Après une brève description de ses cursus scolaire et professionnel, Guili TSOUMOU démarra les hostilités en prenant le soin de décortiquer le thème et d’en expliquer les différents mots clés, puis le scinda en deux sous thèmes :

 

1- Comment choisir ses collaborateurs?
2- Comment créer une équipe cohérente?

 

Au cours de la première partie, les participants se rendirent compte que le recrutement de ses collaborateurs était loin d’être un vulgaire choix. Il s’avérait être un véritable processus mettant en exergue la prise en compte de diverses paramètres qui, pour la plupart paraissaient normaux ou passaient inaperçus mais qui devaient être en fait le reflet des besoins du recruteur.

Les  6 étapes pour recruter ses collaborateurs

1- La description du poste
2- La description du profil recherché
3- L’évaluation des compétences
4- Le tri sélectif ou recrutement
5- l’intégration
6- La gestion de carrière

Parmi ces dernières, le bon déroulement des étapes 3 et 4 est crucial.
En effet, le choix d’un collaborateur est au départ un besoin que l’on décline en description de poste ; Puis en profil selon des critères caractéristiques bien définis.Selon les objectifs, ils pourront être subdivisés en deux catégories: caractéristiques les indispensables et les souhaitables.

« Les indispensables constituent ce que tous les candidats auront en commun ( sexe, tranche d’âge, formation, expérience professionnelle…) tandis que les souhaitables constituent ce qui les distingueront. »

Comment dénicher sa perle rare?

« Il faut poser le maximum de questions, et évaluer de manière objective les réponses de chaque candidat, pour dénicher le collaborateur idéal dans la mêlée nous dit-elle !  » Celui qui recrute doit être impartial, et apte à faire la différence entre une compétence et une performance pour sélectionner le meilleur candidat possible.

La compétence est la combinaison de 3 aspects fondamentaux à savoir : la connaissance, le savoir-faire et le savoir-être alors que la performance s’acquiert lorsque la compétence est validée.

Pour illustrer cette déclaration, Guili TSOUMOU cita une maxime qui poussa la majorité des participants à se remettre en question : « On ne nait pas compétent, on le devient ! »
Ils se demandaient l’un à l’autre, « sommes- nous simplement compétent ou avons nous dépasser ce stade? « 

Fusée des compétences ?

A ce moment précis, la speaker se mit alors à expliquer le principe de la fusée des compétences. Il consiste à classer les compétences d’un collaborateur en catégories dépendant de 3 paramètres : l’employabilité, le potentiel et les souhaits. L’employabilité se rapporte au savoir faire, le potentiel au pouvoir-faire et les souhaits au vouloir-faire.

Grâce à ladite fusée  vous mèneriez à bien la gestion des carrières de vos collaborateurs. Dans la mesure où elle vous permettra de répertorier la nature de leurs compétences. Elles peuvent qualifiées de préférées, potentielles, validées, extraprofessionnelles, en cours de péremption ou tout simplement périmées.

Comment créer une équipe cohérente 

D’après elle, pour créer une équipe cohérente, il fallait tout d’abord commencer par monter un organigramme qui détaillera la structuration et la manière dont elle fonctionnera, ensuite classer les différents profils de l’équipe en familles de métiers; cela pour ne négliger aucune compétence, qu’elle soit extraprofessionnelles ou en cours de péremption, pour ne pas qu’elles arrivent au stade périmé. Pour maintenir cette cohérence, il faut encourager le travail d’équipe en ayant un esprit à la fois unificateur et objectif, pour pousser tous les membres de l’équipe à contribuer efficacement à l’épanouissement de la boite, en fonction de leurs aptitudes.

Le petit plus

En somme, Madame Guili après avoir expliquer comment choisir ses collaborateurs, recommanda d’une part à tout supérieur hiérarchique de veiller à ce que le personnel sous sa responsabilité soit satisfait, qu’il se retrouve, et qu’il n’est pas l’impression de faire une corvée en exerçant les tâches qui lui sont assigné ; Et néanmoins affirma d’autre part en citant l’exemple de son plus jeune employé qu’ « il ne fallait pas hésiter à corser les tâches pour permettre à l’équipe de se rendre plus performante.»

S’en suivirent les séances de questions/réponses puis de réseautage, avant la capture de la célèbre et traditionnelle photo de famille du Bantuhub marquant la fin de l’événement.  Cliquez pour (re)voir les slides de cette présentation.

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publié.